Pourquoi Google rejette vos annonces et comment contourner le problème?


annonce google refusée

annonce google rejetéeVous avez certainement remarqué que Google rejette de plus en plus d’annonces. Afin de préserver la qualité des publicités de son réseau, la firme a renforcé ses contrôles. Ceci afin de s’assurer que vos annonces sont de bonne qualité et que l’internaute re-cliquera sur d’autres annonces de son réseau publicitaire à l’avenir. Donc si ces règles sont parfois frustrantes gardez à l’esprit qu’elles servent à améliorer les taux de clic et à satisfaire les internautes. Voici 5 règles simples qui couvrent 90% des refus de diffusion.

L’utilisation abusive des lettres en capital

Google n’autorise que partiellement l’utilisation des lettres capitales. Vous n’avez le droit qu’à une lettre majuscule par mot. En effet, pour attirer l’attention des internautes beaucoup d’annonceurs sont tentés d’écrire en capital, hors sur internet les majuscules sont un signe d’énervement.

Nous écrivons en « grand » pour montrer que l’on crie.

Ce n’est pas le meilleur moyen d’attirer l’attention vous en conviendrez. Même un simple mot comme ICI peut bloquer votre annonce.
C’est d’autant plus problématique pour certaines abréviations telles que DPE. Heureusement Google identifie certaines exceptions et il est possible de demander une révision auprès d’un humain.
Donc pour que vos annonces soient acceptées vous devez utiliser une majuscule en début de mot et ne pas mettre de majuscule sur les mots de liaison.

Les fautes d’orthographe ou de grammaire

Google vérifie l’orthographe et la syntaxe de vos annonces. Cependant, il arrive souvent que quelques fautes d’inattention se glissent dans vos annonces. Pensez à utiliser l’outil de visualisation de vos annonces avant de les soumettre. Ce mode d’affichage permet de voir les annonces telles qu’elles apparaissent. Il est beaucoup plus facile de détecter les erreurs de cette manière que sur un fichier Excel.
Corrigez vos annonces et re-soumettez les. Ou encore mieux demandez à un collaborateur de vous relire.

Si les fautes d’orthographe sont intentionnelles (nom de marque ou de produit par exemple) il vous faudra demander une révision manuelle. Ce qui va allonger considérablement le temps d’approbation. Une vérification manuelle peut prendre jusqu’à 2 jours voire plus durant les week-ends fériés.

Les noms de marques

Ne citez jamais de nom de marque (en dehors de la votre dans vos annonces). Google rejette toutes les annonces mentionnant de grandes marques. Pour ce qui est de vos concurrents les moins connus il y a peu de chances que vous soyez puni. Cependant, n’oubliez pas que vos concurrents peuvent voir l’annonce et vous dénoncer. C’est d’autant plus simple pour eux qu’ils suffit d’utiliser des outils d’e-réputation pour être immédiatement informé de ce qu’il se dit de vous sur la toile.

Si vous ne pouvez pas écrire le nom de vos concurrents dans vos annonces cela ne vous empêche pas d’enchérir sur leur nom. Vos annonces s’afficheront lorsque les internautes saisiront le nom de votre concurrent. De quoi récupérer une partie de leur audience !

Les appels à l’action non autorisés

Google a tout interêt à ce que vos annonces soient cliquées. Et donc que vous vous creusiez la tête pour pousser les internautes à visiter votre site. Cependant tout n’est pas permis. Ainsi vos annonces seront systématiquement rejetées si vous incluez dans le texte votre numéro de téléphone ou votre email par exemple.
Heureusement, Google au travers de ses extensions (ici les extension d’appel et de contact) vous permet d’ajouter un maximum d’appels à l’action sur vos annonces. Ces extensions sont d’autant plus utiles qu’elles permettent d’agrandir la taille de vos annonces.

L’utilisation excessive des points d’exclamation !!!

Il est très tentant d’utiliser les points d’exclamation pour appuyer votre message. Malheureusement, suite à de nombreux abus Google limite l’usage de la ponctuation. Si vous utilisez plusieurs points d’exclamation dans votre annonce ou ne serai-ce qu’un seul dans vos titres il y a de très fortes chances pour que votre annonce soit refusée. Google est plus tolérant avec les points d’interrogation à condition de ne pas en mettre plusieurs à la suite ex: « Intéressez ??? »

De même, évitez les abréviations pour gagner de l’espace. Comme par exemple « A+ » pour « à plus ». Google n’aime pas le langage SMS ou le jargon technique incompréhensible du grand public.

Dans plus de 90% des cas si vos annonces sont refusées c’est pour l’une de ces 5 raisons. Si vos annonces sont rejetées malgré cela contactez moi et je vous dirai ce qu’il faut faire pour que vos annonces soient enfin diffusées!

Share :
Related Posts

Laisser un commentaire