Google keyword planner ne donne plus les volumes de recherche en « exact »


outil de planification des mots clés

 

Connu comme l’un des outils de base des SEO et des SEA, Google Keyword Planner a subi une mise à jour. Cette mise à jour s’avère être importante  puisqu’elle joue un grand rôle dans l’estimation du volume de recherche des mots clés visés par un site.

La mise à jour apportée à Google Keyword Planner

Cette mise à jour a permis à Google Keyword Planner de réduire la valeur SEO de l’estimation de volume. De ce fait, au lieu de désigner les estimations sur chaque mot-clé individuelles, Google Keyword Planner montre directement tous les volumes de recherche. Cette réalisation se fait par groupe de mots-clés et non par mots-clés séparer.

Avec cette modification, Google Keyword Planner ne montre plus les différentes statistiques sur les recherches précises. L’outil va combiner les résultats de la recherche, c’est-à-dire que les résultats ayant rapport avec les termes similaires seront également affichés. Les mots clés proches, avec espaces, avec ou sans ponctuation, les abréviations et acronymes ou encore les fautes d’orthographe…tous les volumes seront combinés sur un seul et même mot clés (devenu par la même un groupe de mots clés).trouver mots clés adwords

Si cette update est problématique pour les professionnels du Search Engine Marketing, elle présente quelques avantages pour les non initiés. En effet, désormais, les recherches de mots clés seront facilitées, même si moins éfficaces. 

Cette mise à jour aux allures de déclaration de guerre pour les SEO (en fallait-il une ?), aura un impact plus limité pour les experts Adwords moins dépendant du volume de recherche pour déterminer leur stratégie de mots clés.

Vers une fermeture de Keyword Planner ?

Ces dernières années, Google avait déjà rendu l’accès à son outil plus compliqué. D’un outil gratuit accessible à tous, il a fallu créer une première campagne pour y accéder; puis plus récemment donner ses informations bancaires. On peut raisonnablement imaginer que Google réservera l’accès aux volumes de recherches aux clients ayant des campagnes actives ou qu’il essaiera d’une manière ou d’une autre d’empêcher les référenceurs d’utiliser l’outil pour leurs sombres desseins. Ceci en rendant les informations peu pertinentes ou du moins difficilement exploitables.

Share :
Related Posts

Laisser un commentaire